Frustrant (2013)

Un film de Barbara et Manuel GAVIRIA.

Ce reportage de 23 minutes brosse l’état d’esprit du spectacle : « FRUSTRANT – Pollyott Kroushnakett en scène », pièce écrite et interprétée par David Facélina – 2013/2014

 

Frustrant – Pollyott Kroushnakett en scène

de et par David Facélina

Le PITCH :

Pollyott, bien à l’abri enfermé dans une bulle censée le protéger du regard et du jugement d’autrui, se croit incapable de réussir quoi que ce soit de joli ou de valeureux, tout seul.
Il a peur des autres et n’aspire qu’à une chose, fuir le monde réel.

Le RÉSUMÉ :

POLLYOTT DRESSE SON MONDE À LUI ET NOUS ENTRAÎNE DANS UN UNIVERS UN PEU IMAGINAIRE, UN PEU FANTASQUE, PRESQUE ABSCONS ET POURTANT SI RÉEL.

IL VA DONNER LIBRE COURS À SES INSPIRATIONS, TOUTES D’ORDRE POÉTIQUE ET BURLESQUE, LÉGÈRES ET FANTASQUES POUR ATTEINDRE, ÉTAPE PAR ÉTAPE, L’OBJECTIF QU’IL S’EST FIXÉ.

MAIS IL LUI FAUT UN PALLIATIF, UN MASQUE À SON ÂME POUR PARVENIR À CROIRE EN LUI-MÊME ET S’ÉLEVER AU-DELÀ DU POSSIBLE. IL S’INVENTE ALORS UNE PROMESSE, UNE PROMESSE QUI L’ENGAGE.
CE N’EST PAS À LUI QU’IL VA LA FAIRE MAIS À SON REFLET, À SON AUTRE LUI-MÊME. A CETTE SEULE FORCE INTÉRIEURE QU’IL LUI RESTE ET À LAQUELLE IL DONNE UN VISAGE : CELUI D’UNE MARIONNETTE, RODIEGOUSTO.

MUSIQUE ET CHANTS ÉMERGENT DE L’IMPROBABLE, CAR C’EST AUSSI D’IMPROVISATION QU’IL S’AGIT.

AU RYTHME DE SON PETIT « BONHOMME DE CHEMIN » ROCAMBOLESQUE, POLLYOTT, MONTRE À SA FAÇON QUE LOIN DES AFFRES DE QUELCONQUES COMPÉTITIONS, L’ENGAGEMENT DE SOI PEUT ÊTRE UNE DISCIPLINE HARMONIEUSE.

ET LA ROUE TOURNE. C’EST UNE HISTOIRE DANS L’HISTOIRE QUE POLLYOTT SE DESSINE POUR… SE TROUVER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *